Cette journée est placée sous le signe des éléphants ! En bref, nous avons passé la journée avec eux et j’ai exaucé un rêve de petite fille !

Nous avons commencé par visiter une ferme aux éléphants, fondée pour améliorer leur reproduction et augmenter le nombre d’éléphants domestiques au Népal. Une centaine s’y trouve avec un roulement entre différents lodges qui en possèdent également.
C’était magique ! Nous avons pu jouer et toucher des bébés, tout petits et trop mignons ! On leur arrachait des touffes d’herbes qu’ils mangeaient goulument en les attrapant avec leurs trompes, j’étais aux anges ! On nous a expliqué la façon dont ils vivent, comment les gens de la ferme s’occupent d’eux au quotidien, ce qu’ils préparent pour les nourrir… C’était vraiment très intéressant et nous avons appris pleins de choses ! Par contre, seule « ombre » au tableau, cette ferme est mitoyenne avec la jungle et un éléphant sauvage vient régulièrement voir les femelles de la ferme. Et il se trouve que ce matin, l’énorme mâle aux défenses monstrueuses était là et faisait la cour à ses dames… Sauf que comme expliqué hier, l’éléphant sauvage est l’animal le plus dangereux de cette jungle de Chitwan et si on est à proximité, le danger de mort n’est clairement pas exclu ! Nous nous sommes donc contenté de voir une certaine partie de la ferme de loin ! Il faut savoir qu’au Népal, on récence encore 130 éléphants sauvage, dont 25 à 30 seulement dans le parc naturel de Chitwan, ce qui est relativement peu pour une faune sauvage, d’où également la nécessité de cette ferme !

Après avoir fait le tour, nous avons fait une activité extraordinaire : le bain des éléphants ! Alors là je vous le dis, j’étais comme une gosse ! J’ai pu m’approcher tout près et masser un éléphant sur le dos et la tête, il était là en train de patauger, tout bien et tout reposé, j’ai adoré ! Un autre se trouvait un peu plus loin et un népalais m’a demandé si je voulais m’approcher de lui… Bien évidemment, j’ai tout de suite dis oui et je me suis placée sur le côté pour le toucher et lui gratouiller le dos ! Sauf que ce coquin, il n’a rien trouvé de mieux que de m’arroser avec sa trompe !! J’étais morte de rire, c’était génial ! J’ai joué avec lui un bon moment (et j’étais trempée à la fin) mais vraiment ce souvenir restera gravé à tout jamais, c’était un vrai échange de jeu avec l’animal et la vie locale, j’avais le sourire jusqu’aux oreilles !

Après toutes ces émotions, nous avons fait une pause repas et nous nous sommes préparés pour une autre activité que j’attendais depuis des années : la balade à dos d’éléphants ! Le parc de Chitwan a la grande qualité de prendre soin des animaux, ici, nous ne sommes pas dans un attrape touristes avec des balades à la chaîne qui blessent les éléphants et qui les exploitent au détriment de leur bien-être (ce qui est malheureusement bien trop répandu un peu partout dans le monde, comme en Thaïlande notamment). Non là, c’est que du bonheur, les bêtes sont bichonnées toute la journée, les balades sont encadrées, seulement durant certaines heures et les guides qui s’en occupent n’ont qu’à leur parler pour se faire comprendre. Encore une fois, c’est un vrai échange entre l’homme et l’animal, dans le respect mutuel et c’est vraiment ça qui a rendu cette activité si magique ! Nous avons donc passé 1h30 dans la jungle, seuls au monde à écouter les bruits, voir des animaux de très très près (daims, rhinocéros et singes) et profiter de la vie sauvage comme si aucune vie humaine n’existait, comme si nous étions Mowgli ! Le seul animal qui a manqué à l’appel est le tigre, mais on nous avait prévenu qu’il se cachait la journée pour chasser la nuit, donc pas de grande surprise, même si ça aurait été super d’en apercevoir un entre les feuillages 🙂

Cette activité passée, nous avons fait une petite halte dans un bar près du fleuve rapti pour boire un petit cocktail tout en admirant le couché du soleil sur la jungle, moment de paix et de quiétude très appréciable après cette journée riche en émotions !

Et enfin le clou du spectacle qui a marqué la fin de cette journée mais également la fin de notre visite de Chitwan : un spectacle de danse folklorique ! Pendant 1h, nous avons vibré au rythme des chansons typiques de la région (faites aux tambours et cymbales) en regardant danser près de 30 artistes hommes et femmes dans des chorégraphies parfois spectaculaires ! On retiendra notamment une danse réalisée par les hommes avec des bambous à la main, qui sautaient dans tous les sens en tapant leur bâtons les uns avec les autres… Un synchronisation parfaite sur un rythme endiablé !

Voilà, c’est ainsi que s’achève cette magnifique journée ! Demain on repart à la fraîche, en direction de Pokhara pour la suite de notre périple ! A demain !

2 thoughts on “Jour 6 – À la rencontre des éléphants

  1. Cet article me rappelle pleins de souvenirs … Cest un plaisir de lire tes articles. Je vous embrasse très fort.

  2. C’est trop attachant les éléphants. J’ADOOOOOOORE. Cette journée me rappelle ce que nous avions vécu en Thaïlande en 1988. Effectivement, il faut bien se renseigner sur les différentes fermes aux éléphants et ne pas aller dans les pièges à touristes où les animaux sont fatigués et maltraités car juste l’argent compte. En Thaïlande, on trouve encore des cornacs respectueux de leurs bêtes mais c’est vrai qu’il faut faire attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *