La journée d’aujourd’hui est consacrée à la visite de Pokhara, ville située au centre du Népal, à 200 km de Kathmandou et à 825 m d’altitude. Bordée par les montagnes de l’Himalaya et du grand lac Phewa, Pokhara est devenue « The place to be » pour commencer des treks dans la région des Annapurnas.
Autre fait intéressant, sur moins de 30 km aux alentours, l’altitude passe de 1000 m à plus de 7500 m, ce qui rend cette région la plus spectaculaire en terme de dénivelé. C’est en effet le seul endroit au Népal où les montagnes s’élèvent aussi vite ! Ça promet pour le trek…

C’est par la visite d’un temple hindou (désolée je n’ai pas le nom…) que nous avons commencé cette journée, et nous avons eu la chance d’y voir le festival des femmes. Elles étaient toutes belles, habillées en sari ou autres tenues traditionnelles, et priant les dieux. L’ambiance de ce temple était à la fête, ça sentait bon l’encens et on entendait les cloches tinter et vibrer au rythme des prières, envoûtant !
Il y avait également de nombreux enfants qui couraient et jouaient et les vieilles dames me faisaient de jolis sourires quand je les regardait, c’était un très bel endroit pour commencer la journée !

Nous nous sommes par la suite dirigés vers le musée international de la montagne, consacré à l’Himalaya népalais, ses habitants et ses hauts sommets. C’était hyper intéressant ! Situé dans un énorme hall, tout y est représenté : cartes, photographies, mannequins des différentes ethnies en costumes traditionnels, ustensiles de la vie quotidienne, infos sur la topographie, la géologie, la faune, la flore… Et bien sûr un peu d’histoire ! Les explications sur les premiers hommes a avoir fait l’ascension des sommets himalayens sont passionnantes à lire, on y voit même sous vitre le matériel qu’il avait pour faire les ascensions (je ne vous raconte pas l’amélioration qu’on a maintenant… Ça a dû être tellement dur pour eux !!).
C’est une visite qui nous aura pris une bonne heure (et encore nous n’avons pas tout lu !), j’ai adoré ! C’est en faisant ce genre de visite que l’on comprend l’ampleur d’une telle expédition… Ça nous a mis encore plus en excitation de faire notre petit trekking, même si bien sûr, c’est loin d’être comparable ! En bref, nous repartons d’ici avec pleins de connaissances et le cœur qui palpite en attendant notre expédition-nounette !

Tant de connaissances, ça creuse ! Nous avons donc mangé dans un petit restaurant près du lac ! J’y ai savouré un délicieux curry de mouton ! Épicé (attention au culcul quand ça sortira de l’autre côté) mais très très bon ! 🙂

Après ce bon repas, direction le stûpa de la paix dans le monde, sur les hauteurs de Pokhara ! Il a été construit par les japonais juste après 1945 et son ambition est de promouvoir la paix et l’amour entre les hommes. C’est beau !
Ceci étant dit, heureusement que nous avions bien mangé car pour y accéder, nous avons eu 300 marches à monter en plein cagnard, rien que ça ! Autant vous dire qu’arrivé en haut, on profite du paysage et on boit un coup, sinon on tombe raide ! Mais par contre, ça vaut vraiment le détour… Le stûpa blanc immaculé se dresse devant nous, avec de magnifiques représentations de bouddha, provenant de différentes parties du monde : celle en façade à l’Est vient du Japon, celle à l’Ouest du Sri Lanka, celle au Nord de Thaïlande et enfin celle au Sud vient du Népal et représente la naissance de Bouddha à Lumbini (ville népalaise).
La vue sur Pokhara y est extraordinaire, la chaleur formait une sorte de brume donc nous ne pouvions pas apercevoir les hauts sommets mais la vue de la ville avec son beau lac bleu formait tout de même un très beau tableau !

Par la suite, nous sommes allés faire un tour sur un pont construit par les britanniques pour faire parvenir, via un canal, de l’eau des montagnes dans la vallée. Chose étonnante, l’eau y est toute blanche, comme si elle était laiteuse. Cette couleur est donnée par les différents minéraux et roches sur lesquels l’eau se déverse dans la montagne. On aurait presque l’impression que quelqu’un y a déversé 5 tonnes de sel de bain !
Sous ce pont se trouve une très profonde faille qui s’enfonce dans les terres, on y aperçoit la rivière en contre-bas et le fait de se pencher peut facilement donner le vertige tellement la gorge est profonde (pas d’allusion sexuelle dans cette phrase, je vous remercie 🙂 ) !

Du reste, nous avons par la suite visiter une grotte qui donne sur cette gorge, on y descend par un gros escalier en pierres, entourés d’une multitude de divinités hindoues ! Le plafond est bas (du haut de mon 1,75m, j’ai cogné la tête plus d’une fois) et les lumières sont plus que tamisées à l’intérieur. Pas trop fait pour les claustro en somme ! Mais l’ambiance y est vraiment particulière, on a vu une dame prier tellement fort qu’elle semblait possédée ! Elle convulsait presque en priant de toutes ses forces, c’était impressionnant. Puis on s’enfonce encore jusqu’à arriver tout en bas de la gorge, aux pieds de la cascade Davis. En temps de mousson, il paraît que cette cascade quadruple de volume et fait un bruit du diable, et je veux bien le croire !
Une fois remontés à la surface, nous sommes allés voir la « naissance » de cette cascade, tout en haut de la gorge. Rien d’extraordinaire mais un petit jardin bucolique se trouvait juste à côté et était tout fleuri, c’était très joli ! Donc rien que pour ça, ça valait le coup d’œil !

Voilà, c’est ainsi que s’achève la visite de Pokhara, nous avons fait presque le tour de tout ce qu’il y avait à voir. Normalement, nous aurions dû voir un camp de réfugiés tibétains mais il était fermé aujourd’hui, tant pis !
Nous nous sommes donc rabattus sur un bon restaurant en bord de lac avec en prime un joli spectacle folklorique (danses et chants traditionnels) ! Et le clou de la soirée : leurs mojitos étaient trop bon et on a mangé des « yak cheese balls » en apéro ! Donc ça y est, dans les tests culinaires à faire dans ma vie, je peux cocher « manger du fromage de yak » ! Si ça c’est pas la classe 😉

Allez je vous laisse, demain on ne rigole plus, c’est le début du trekking ! Bonne nuit !

2 thoughts on “Jour 8 – Visite de Pokhara

  1. Nous attendons la suite avec impatience vous nous faite rêver.
    Bonne continuation.
    On vous embrasse de Montpellier.
    Mario et Laure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *