Que dire de cette première vraie journée de visites… Et bien nous avons pris l’une des plus belles claques de notre vie de globe-trotteur !

Après un bon petit-déjeuner au restaurant de l’hôtel, nous voilà partis en vadrouille dans la capitale pour la journée complète ! Objectif de cette journée : plonger au cœur de la culture népalaise et visiter les plus beaux lieux historiques et religieux de la ville… Ça s’annonce pas mal du tout !

Premier arrêt : Le temple Swayambhunath (atchoum !), plus communément appelé « Monkey Temple » en raison d’un grand nombre de singes qui se promènent librement aux alentours du temple. C’est le plus ancien stûpa de la vallée et sans doute l’un des premiers de la planète ! Un petit stûpa se trouve en contre-bas, avec une statue de bouddha entourée d’eau. L’ambiance que dégage le lieu est vraiment paisible. Certains tentent de lancer des pièces dans un vase aux pieds du bouddha. Y parvenir serait signe de grande chance dans la vie… Nous avons d’ailleurs vu un couple réussir et exploser de joie, ce qui nous confirme cette histoire !

Derrière le petit stûpa, un grand escalier nous mène à une place remplie de niches, moulins à prières, de sikhara et pagodons dans un joyeux désordre ! Et à côté de cela, le fameux stûpa qui surplombe majestueusement la vallée de Katmandou. Un appel à la méditation devant un tel spectacle… On a presque eu la larmiche qui nous coule sur la joue tellement nous étions schotché par un tel panorama !

 

      

 

Cette visite terminée, nous nous sommes dirigés vers le second arrêt : la place Durbar Square. Nous avons pu constater de nos propres yeux à quel point le tremblement de terre de 2015 a été destructeur pour de nombreux édifices (et pas encore reconstruits à ce jour) mais cela n’enlève en rien le charme de cette place. Elle est considérée comme la place mythique de la ville (attention jeu de mots : The place to be!), conservant dignité et majesté grâce au palais royal s’y trouvant (aujourd’hui un musée fermé pour travaux de rénovation suite au tremblement de terre), ses pagodes et ses statues. Cette place représente le cœur de la vieille ville et le patrimoine historique et religieux y est époustouflant !

L’un des édifice a marqué mon esprit, proche du palais royal. Il s’agit de la maison de Kumari, une fillette choisit à l’âge de 4-5 ans et vénérée comme une déesse jusqu’à ces premières règles. La légende raconte qu’elle apparaît parfois 3 secondes à la fenêtre pour donner des bénédictions. Et bien non seulement nous avons visité cette superbe maison, mais en plus nous avons eu la chance de l’apercevoir sur ces fameuses 3 secondes… Quand je vous dis que nous sommes bénis des dieux ! 😀
Outre cette chance de l’avoir aperçue, la cour de la maison vaut vraiment le coup d’œil pour la richesse des motifs sculptés sur les portes et les fenêtres, typiques de l’architecture neware.

   

 

S’en est suivi ensuite un déjeuner dans un restaurant traditionnel, où j’ai eu le plaisir de goûter à du thukpa, une soupe de nouilles plutôt d’origine tibétaine. Très très bon !
Nous nous sommes ensuite dirigés vers la troisième arrêt, le centre de pèlerinage et de crémation le plus sacré du pays, Pashupatinath, situé au bord de la rivière Bagmati. Chaque jour, les ghâts accueillent les familles hindoues venues assister à la crémation de l’un de leurs proches, les pauvres d’un côté et les riches de l’autre. Quand nous y sommes allés, nous avons assisté à… 5 crémations simultanément, réparties le long de la rivière !! Cette cérémonie ne semble pas être un moment de tristesse comme chez nous, les gens avaient l’air plutôt serein et priaient beaucoup, ce qui est assez fréquent dans la religion hindoue qui croit en la réincarnation. La mort n’est donc pas perçue comme la fin de quelque chose mais plutôt comme le début d’une nouvelle vie.
Une fois la crémation terminée, les cendres ont été déversées dans la rivière Bagmati, ce qui en fait une rivière sacrée, un peu comme le Gange en Inde (et vu l’état de l’eau, mieux vaut ne pas y faire trempette !). C’est aux alentours de ce lieu sacré que j’ai faite la plus belle rencontre de cette journée, j’ai pu voir des sadhus en chair et en os !! J’étais obligée de les prendre en photo (moyennement 100 roupies népalaises en contre-partie, ce qui équivaut à 1 euro) !! J’avais l’impression de plonger dans un livre de géographie ou dans un documentaire… J’étais émerveillée par leurs tenues traditionnelles, leur maquillage, leurs bijoux, les postures… Tout était parfait, et les voir dans ce cadre… je crois que je m’en souviendrai toute ma vie !

Nous avons terminé cette journée avec la visite de l’un des plus grands stûpas tibétains d’Asie, le Bodhnath Stûpa. En arrivant, une énorme place circulaire s’offre à nous, avec en son centre l’énorme stûpa connu probablement dans le monde entier. La spiritualité de ce lieu nous imprègne totalement, il faut tourner autour dans le sens des aiguilles d’une montre pour respecter la tradition. Historiquement, ce centre spirituel réputé a vu se réfugier de nombreux tibétains ayant fui la colonisation chinoise. Une multitude de moulins à prières entoure le stûpa, dont un énorme situé dans le monastère adjacent. On dit aussi qu’il faut voir ce lieu de nuit, avec toutes les lumières… Peut-être une idée pour une prochaine visite ici ?
Nous sommes restés un moment ici, les fanions typiques du Népal viennent tous se retrouver au centre du stûpa, ce qui renforce l’impression de grandeur. Nous avons adoré !

Voilà, nous arrivons au terme de cette première journée, très riche culturellement parlant mais aussi spirituellement. Nous sommes fascinés par tous ces lieux de culte et sacrés, par ces gens si doux et bienveillants qui viennent inlassablement déposer leurs offrandes et prier.
Avec toutes ces découvertes aujourd’hui, nous avons hâte de voir ce que nous réserve la suite de notre périple ! A demain ! 😉

    

3 thoughts on “Jour 2 – Visite de Katmandou

  1. C’est très chouette. Quelques clichés me font penser à Bali, certainement dû à la religion hindouiste. J’adore

  2. Sympa de nous emporter sur vos épaules!!! S’il ne faisait pas encore -10 et que je ne voyais pas le jardin rempli de neige… je m’y croirais!!
    J’espère qu’il y a une petite déesse de l’internet pour que l’on puisse suivre votre périple qui s’annonce aussi extraordinaire et gastronomique que mouvementé.
    Ne connaissant que peu de chose des coutumes et croyances népaliennes, j’attends vos récits avec impatience. Je connais un peu la pratique du bouddhisme au Vietnam, est-ce la même partout?
    Avez vous la carte de votre voyage pour mieux vous situer?
    Bonne route.

  3. Superbe Audrey !
    C’est agréable de lire tes aventures. Profitez bien !
    Bisous Lauryane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *