Après avoir pris le petit-déjeuner à Kathmandou, nous sommes partis dans l’ancienne ville royale, autrefois capitale et ville d’art : Patan, autrement appelée Lalitpur qui signifie « la cité de la beauté ».
Située à 5km de Kathmandou, il est très difficile de voir la délimitation entre Patan et la capitale ! Ce qu’on appelle la vallée de Kathmandou regroupe en réalité plusieurs villes mais toutes les rues s’enchaînent et s’entremêlent et on n’a pas du tout la sensation de sortir d’une ville pour entrer dans une autre ! Un peu comme si les arrondissements de Paris seraient des villes différentes !
La vallée de Kathmandou s’étale donc sur des kilomètres sans que l’on voit un brin de campagne, un champ ou autre (d’où la forte pollution à cause d’une très forte population rassemblée dans un petit espace).

Bref, revenons à nos moutons ! Patan était auparavant un grand centre d’enseignement bouddhique, et à ce titre, on trouve dans cette ville une multitude de monastères et temples, ce qui lui vaut d’être surnommée la « ville aux milles toits dorés ». Elle est considérée comme la ville bouddhique la plus ancienne d’Asie.
Arrivés à Patan, nous avons arpentés les petits rues à l’esprit médiéval pour nous diriger vers le centre historique, où se trouve le palais royal. L’architecture de ce palais est magnifique et a bien moins souffert que celui de Kathmandou (en rapport avec le tremblement de terre de 2015). Plusieurs cours se succèdent et nous avons été émerveillés par le travail du bois, sculpté sur chaque centimètre carré ! Au centre du palais se trouve une superbe fontaine de pierre, appelée Tusha Hiti, qui servait de bain royal (moi aussi je veux un bain comme ça chez moi… A méditer !).
L’une des particularités de ce palais est qu’aujourd’hui, il renferme le plus beau musée du Népal. Ce musée est dédié aux deux grandes religions du pays : l’hindouisme et le bouddhisme. A l’intérieur, on y trouve un véritable trésor avec une multitude de statuettes en bois, en bronze ou en cuivre doré, le trône royal, le manuscrit tantrique hindou ou encore des masques d’Indra…

Cette découverte de Patan nous a pris la matinée entière, tant cette ville est riche culturellement parlant. Du reste, en sortant du musée, nous avons eu la chance d’assister à un rituel hindou où une foule conséquente était présente. Les femmes étaient pour la plupart habillées d’un sari rouge, toutes plus belles les unes que les autres. Elles tournaient autour de bassines enflammées pour purifier leur corps avec la chaleur dégagée par les flammes… Ce rituel était hypnotique !

L’autre moitié de la journée s’est déroulée à Bhaktapur, située à 13km à l’Est de Kathmandou. Bhaktapur est considérée comme la plus belle ville de la vallée, la plus traditionnelle et la plus fervante : le berceau de la culture neware. Cette ancienne capitale royale est une merveilleuse petite ville de paysans et d’artisans parsemée de palais, de temples et de superbes demeures en teck.
Après avoir manger dans un beau restaurant avec vue sur le temple Dattatraya, nous avons arpenté les petites ruelles de la ville. On ne compte plus le nombre de petites échoppes, vendant leur artisanat traditionnel népalais et tibétain, les vendeurs de thé et d’épices ainsi que les boutiques d’art avec des peintures et des mandalas à couper le souffle !
Cette ville a une aura particulière, on se sent projeté des siècles en arrière tant le patrimoine culturel est bien conservé. Les ruelles sont protégées et aucun véhicule n’y passe… Pour la première fois, nous nous sommes promenés dans le calme, sans le bruit assourdissant des klaxons et des pots d’échappement ! Un vrai régal !

Au détour d’une rue, nous sommes arrivés sur la place Taumadhi Tole, où l’on peut voir le temple le plus haut du Népal : le temple de Nyatapola. Du haut de ses 30m, il est parfaitement conservé et il s’impose majestueusement sur cette petite placette. Une sorte d’énorme char en bois se trouve juste devant, servant à la fête du nouvel an népalais qui se déroulera le 12 Avril !
Nous avons terminé cette journée en passant par le quartier Kumalé Tole, le quartier de la poterie ! De nombreuses tirelires sèchaient au soleil pendant que les artisans en fabriquaient d’autre. Elles sont apparemment faites en glaise venant de Thimi, un village à l’Ouest de Bhaktapur.

Nous sommes ensuite rentrés à Kathmandou où nous avons vécu notre premier orage népalais… Moi qui n’aime pas ça, j’ai été servi ! Ça a tonné plusieurs heures, avec une pluie torrentielle, coupant ainsi l’électricité dans tout le quartier ! Autant vous dire que je n’étais pas fière du tout !
A présent ça a l’air de se calmer, nous allons en profiter pour nous coucher car demain debout très tôt ! Allez zouh, au lit !

 

One thought on “Jour 3 – Patan et Bhaktapur

  1. La beauté des temples, le sourire des habitants et cette impression de remonter le temps , ce que ça doit faire du bien ! Une belle journée instructive tant par sa richesse culturelle que par notre propre réflexion sur le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *